« Journée du plurilinguisme » de la Confédération et du Parlement fédéral
Le 26 septembre 2019

L’idée est simple : pendant une journée, l’administration fédérale et les membres du Parlement fédéral franchissent un pas de plus au niveau du plurilinguisme. En renversant le « poids des langues », la langue allemande devient «minoritaire» et les langues nationales latines deviennent «majoritaires».

Ainsi, les collaboratrices et les collaborateurs s’expriment par oral et par écrit dans une langue officielle de la Confédération qui n’est pas la leur – à l’exception des employés italophones et romanchophones qui pour une fois s’expriment dans leurs langues maternelles. Le but de cette journée est de promouvoir l’échange et la compréhension entre les employés des différentes communautés linguistiques.

Au Parlement fédéral aussi, les députés des deux Chambres – qui sont présidées par deux Latins cette année – s’associent à cette journée. Les députés font ainsi leur intervention dans une langue qui n’est pas la leur : les Alémaniques dans une langue latine, les Latins dans une autre langue latine ou en allemand.

La date de la « Journée du plurilinguisme » est le 26 septembre de chaque année car c’est la « Journée du bilinguisme » dans de nombreux cantons suisses et la « Journée européenne des langues », créée par le Conseil de l’Europe en 2001.

Ci-après une liste des activités au sein de l’administration fédérale suggérées pour cette journée :

  • Les employés de la Confédération écrivent tous les courriels (à l’interne) dans une autre langue officielle.
  • Les appels téléphoniques (à l’interne) sont effectués dans une autre langue officielle.
  • Lors des séances (à l’interne), chacun parle dans une autre langue officielle.
  • Les présentations (à l’interne) sont faites dans une autre langue officielle.
  • Lors de la pause de midi, des tandems linguistiques sont organisées dans les différents départements et offices.
  • Si la signalétique dans un office est monolingue, les employés mettent p.ex. des papiers autoadhésifs (des « post-it ») sur les plaques et panneaux avec les termes dans les autres langues officielles.
  • Le soir de la journée, quatre films suisses dans les quatre langues nationales sont projetés (lieu à déterminer).
  • Des mots-croisés au sujet de la « Suisse plurilingue » sont distribués dans les différents départements et offices. Les noms de tous les employés qui remplissent les mots-croisés correctement (envoyer à info@helvetia-latina.ch – en indiquant son nom et celui de son département/office) figureront sur le site web d’Helvetia Latina.

Ce projet est officiellement soutenu par le Conseiller fédéral Ueli Maurer qui favorise sa réalisation. Cependant, chaque département et office est libre de participer à la « Journée du plurilinguisme » et de décider des activités qu’il veut organiser dans le cadre de cette journée.

Si vous travaillez à la Confédération et souhaitez rester informé, rejoignez l’événement sur Facebook (lien suivra).